Silenceless : dix années sous le signe de l’amitié !

En septembre, le collectif liégeois Silenceless fêtera ses dix ans d’existence. Bouchon Magazine a rencontré Oli et Séb, deux programmateurs passionnés par la musique alternative.

Silenceless

Oli et Séb sont unis par le culte de la musique alternative, errant d’une salle de concert à une autre depuis leur plus jeune âge. L’histoire de Silenceless débute, comme souvent, par une histoire d’amitié. « On allait voir tous nos concerts ensemble, donc la logique voulait que l’on monte ce projet à deux, bien que l’idée vienne d’Oli », raconte Séb. « Nous avons les mêmes goûts musicaux, ce qui facilite le travail ».

Influencés par des labels tels que Heart On Fire Records, les deux acolytes décident de se lancer dans l’organisation de concerts et de créer leur propre collectif. « Ce sont des gens comme tout le monde qui ont finalement donné naissance à de superbes soirées et des magnifiques concerts. J’avais envie de faire la même chose ! En outre, les groupes qui nous plaisaient jouaient très rarement à Liège. Il fallait donc les faire venir par-nous même », explique Oli. Silenceless met alors en place sa première soirée en 2006, en collaboration avec La Zone. « Avec le recul, on se dit qu’ils ont été un peu culottés de confier les clés à deux jeunes sans expérience. La Zone est très ouverte à des projets comme celui-ci, ce qui nous a permis de nous lancer ! ».

SLNCLSSLe collectif produit ses propres événements depuis maintenant dix ans, programmant des artistes venant de tous les horizons musicaux. Lorsqu’on leur demande quel est leur meilleur souvenir, Oli et Séb ont quelques difficultés à répondre : « Il en existe vraiment beaucoup ! En matière de reconnaissance, le plus joli souvenir est d’avoir booké Cult Of Luna en co-production avec le collectif bruxellois Buzz On Your Lips. Il s’agit d’une référence dans le domaine de la scène post-hardcore, un vrai groupe à la renommée internationale ! C’était notre plus belle réussite ».

Silencess connaît depuis lors un succès florissant. « Après quelques années, le bouche-à-oreille a fait son petit effet et le collectif a commencé à faire partie des mailing listes d’agences de booking,… », précise Oli. « Cependant, on a connu une période un peu creuse en 2012. On réalisait beaucoup de petites dates qui faisaient appel à un public trop pointu. La scène liégeoise a énormément évolué en dix ans et le collectif s’est essoufflé. On a donc fait une pause d’un an et demi afin de repartir de plus belle, sur des bases solides ! », poursuit Séb.

Dorénavant, le collectif ne se limite plus à de la programmation de concerts mais fait également office de label. Silenceless produit des cassettes audio, pour le plus grand bonheur de Séb : « Mon rêve était de sortir des groupes sur vinyle sauf que les coûts sont trop importants. Je ne voulais pas être l’un de ces labels dans lequel le groupe se retrouve à tout financer. Je voulais participer à la réalisation de l’objet et c’est là que je me suis rendu compte que la cassette, en plus de son côté vintage non-négligeable, était rentable ». Avec onze cassettes à son actif, l’organisation fait vivre de nombreux groupes. « Je fais tout moi-même, avec mes petites mains : l’enregistrement, les autocollants, le pliage des artworks… J’en retire beaucoup de satisfaction », dévoile Séb.

Seb et OliTous les jeudis, Oli et Séb troquent leur casquette de programmateurs contre celle d’animateurs sur 48 FM. Ils nous font découvrir leurs coups de cœur, accompagnés d’une belle équipe de chroniqueurs mêlant rubriques culturelles, musicales et cinématographiques.

Si toutes ces activités peuvent paraître pesantes pour certains, il n’en est rien pour les deux amis. «  Beaucoup disent qu’organiser des concerts est compliqué à gérer et à combiner avec sa vie privée et professionnelle. Nous ne sommes pas du tout d’accord avec cela. Nous avons réparti notre travail de façon naturelle et on forme une belle équipe, c’est important à souligner ! », concluent les organisateurs.

J.F.

L’actu de Silenceless :

  • Jungle & Silenceless présentent la seconde édition du Transit Festival au Hangar et au Garage – 23 juillet 2016 – prix libre
  • Silenceless fête ses dix ans lors d’une soirée dansante au Cupper Café ! – 10 septembre 2016
  • Différentes sorties de cassettes sont prévues pour cet été. Retrouvez notamment du remix de musique de chambre ainsi que du hip-hop !
Advertisements

One thought on “Silenceless : dix années sous le signe de l’amitié !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s