Sofar Sounds : le bruit en moins, l’intimité en plus

Ce samedi 23 avril aura lieu la première session de Sofar Sounds à Liège ! Le concept de concerts intimistes migre en Cité ardente après avoir connu un franc succès à Bruxelles et à Gand. Bouchon Magazine a rencontré Elodie Dubois, l’organisatrice de l’événement.

Sofar SoundsEn 2009, trois amis londoniens innovent dans le monde de la musique en mettant en place le concept Sofar Sounds (Songs From A Room, NDLR). La création du projet part d’un constat commun établi lors d’un concert. « Les spectateurs parlaient tellement entre eux que l’on n’entendait même plus la musique. Les artistes n’étaient pas respectés », explique l’organisatrice liégeoise Elodie Dubois. « Ils ont alors organisé leur premier concert intimiste, chez eux. Le concept a plu : le public était concentré uniquement sur les artistes. C’est là que tout a commencé ».

L’idée des trois comparses est devenue un mouvement international avec des sessions organisées dans plus de 200 villes telles que New-York, Berlin, Sao Paulo et maintenant… Liège ! « Le concept est arrivé en Belgique il y a un an et demi, à l’aide de Jean-Michel Kulumba. Le premier concert s’est déroulé à Bruxelles mais la ville de Gand a très vite été intéressée. Les flamands sont curieux. En Wallonie, il nous faut toujours un peu plus de temps », raconte Elodie. Liège accueillera donc sa première session de Sofar ce samedi, pour le plus grand bonheur des artistes qui auront la possibilité de jouer et de faire l’expérience de concerts privés dans des appartements ou autres endroits uniques.

L’idée est de mettre en avant des groupes liégeois, mais pas que. « Il est vrai que l’on privilégie les artistes originaires de la ville car le but est de faire tremplin et de leur offrir une visibilité. Nous allons essayer d’avoir au minimum un groupe liégeois par session mais le projet est ouvert à tous ! », précise l’organisatrice. La première session accueillera trois groupes avec, pour chacun, une demi-heure de prestation. Nous n’en saurons guère plus. « Afin de garder une part de mystère, les noms des artistes sont tenus secrets jusqu’au jour même de l’événement. Je peux vous dire que ce samedi sera placé sous le signe de la pop, du folk et de la soul avec des groupes originaires de Liège mais également internationaux ! ».

L’identité secrète des artistes n’est pas la seule touche énigmatique du projet. « Sofar Sounds fonctionne sur le principe des inscriptions. Lorsque vous voulez assister à un concert dans votre ville, il vous suffit d’envoyer une demande sur notre site, à raison d’une place octroyée par personne. Le but est de limiter les groupes d’amis car les concerts sont également organisés afin d’échanger et de favoriser les rencontres. Cela permet d’éviter que la soirée se transforme en une grosse fête alcoolisée entre copains », déclare Elodie. En fonction de la capacité d’accueil du lieu, l’organisatrice refuse certaines inscriptions de manière aléatoire et envoie une confirmation au reste du public. « Ce dernier reçoit l’adresse la veille du concert, pour des raisons de sécurité. Cependant, Sofar Sounds n’a jamais connu de problèmes car il s’agit d’un événement privé mais surtout car l’ambiance y est très familiale. Le public désire être présent et est réuni par la passion de la musique ».

Sofar SoundsCette passion commune attire les jeunes artistes mais aussi des grands noms du milieu. « Les artistes ne sont pas payés. La soirée, gratuite, fonctionne sur le principe du chapeau dans lequel chacun met ce qu’il désire. L’argent récolté permet uniquement de rémunérer les techniciens. Néanmoins, nous filmons la prestation et la diffusons sur les réseaux sociaux afin de donner une plus grande visibilité aux artistes », poursuit Elodie. « Ils viennent pour le plaisir de jouer. Sofar a déjà eu le privilège d’accueillir Oscar and The Wolf, Colline Hill, Stereoclip,… ».

Malheureusement pour nous, les inscriptions pour la première édition sont d’ores et déjà clôturées. « Je suis contente car les inscriptions ont relativement bien marché pour une première ! On attend du monde. Le public liégeois est très ouvert à ce genre de concept. J’ai foi en ce projet. J’espère qu’il prendra de l’ampleur et qu’il deviendra un événement régulier en Cité ardente. Laissons le temps au temps ! », conclut l’organisatrice.

J.F.

Si vous êtes artiste, ingénieur son, monteur vidéo ou tout simplement curieux d’en savoir plus, rendez-vous sur le site internet ou contactez directement les organisateurs à l’adresse suivante : liegesofar@gmail.com.

Advertisements

One thought on “Sofar Sounds : le bruit en moins, l’intimité en plus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s