FIFPL 16 | « Absolution » rafle (presque) tous les prix !

Après quatre jours de festivités, la dixième édition du Festival International du Film Policier de Liège a tiré sa révérence. Bouchon Magazine a assisté au gala de clôture : retard, émotion et détente étaient au programme.

FIFPL 16Pour un dimanche soir, le Palace était bien animé ! Les stars défilaient sur le tapis bleu du cinéma liégeois, les flashs crépitaient… On ne savait plus où donner de la tête. Et pour cause, le Festival International du Film Policier de Liège fêtait la fin de sa dixième édition.

Durant quatre jours, l’événement a enchaîné les retards en tout genre et la remise des prix n’a pas dérogé à la règle. Il aura fallu attendre une heure avant de connaître les gagnants de cette édition. Qu’à cela ne tienne, on commence à prendre le pli et, au moins, le suspens était au rendez-vous !

Didier Reynders, président d’honneur, introduit la soirée avec un discours plutôt optimiste. Nous en retiendrons deux éléments : l’importance d’une programmation variée offrant un regard sur le cinéma international et son pari sur l’existence d’une vingtième édition du FIFPL.

La maîtresse de cérémonie reprend ensuite son rôle, qu’elle maîtrise d’ailleurs à merveille. Avant de remettre les Insignes de Cristal devant une salle comble et avide de connaître les résultats, elle nous propose une vidéo de qualité. On y voit les moments forts de l’édition 2016, non sans une once de nostalgie. S’ensuit le moment tant attendu de l’ouverture des enveloppes !

FIFPL« Absolution » tire son épingle du jeu. Malheureusement, la rédaction n’aura pas eu le plaisir d’admirer le film finlandais : encore une question de retards, de séances reportées et de mauvais timing. Ce sera donc pour la prochaine fois mais les bruits de couloirs nous confirment que la victoire est méritée. Le thriller psychologique, réalisé par Petri Kotwica, ne se contente pas de l’Insigne de Cristal du meilleur film ! Il rafle également le prix du jury jeune européen et le prix de la critique. L’actrice principale, Laura Birn, est récompensée à l’unanimité par le prix de la meilleure comédienne. Déborah François, présidente du jury, souligne « la grâce de l’actrice ainsi que la délicatesse et la nuance de la mise en scène ». On compte donc quatre prix dans les bras du réalisateur, arrivé en Cité ardente dans la journée. L’homme, originaire du pays au grand froid, n’en est pas moins chaleureux ! Petri Kotwica a fait rire la salle mais l’a également émue lors de ses remerciements.

L’insigne de Cristal du meilleur comédien est décerné à Alessandro Borghi dans le film « Don’t be bad » de Claudio Caligari. L’acteur italien n’est pas sur place, au grand regret des membres féminins du jury, mais nous fait l’honneur d’un petit message vidéo enregistré plus tôt dans la journée. « The Glorious Works of G.F Zwaen », de Max Porcelijn, s’est vu décerner le prix du meilleur scénario. Une surprise pour Bouchon Magazine, qui n’avait pourtant pas compris grand-chose à ce dernier !

FIFPLAprès la cérémonie, la soirée continue de battre son plein au Notger. L’ambiance y est à la fête ! Les artistes papotent avec les journalistes et prennent des selfies, le champagne coule à flot et les rires ne s’arrêtent plus. Après quatre jours de dur labeur, tout le monde se détend et l’ambiance est bon enfant. Sur le chemin du retour, l’heure est au bilan. Cette dixième édition nous aura fait vivre le meilleur comme le pire mais une chose est sûre : nous nous serons bien amusés !

J.F.

 

Palmarès du FIFPL 2016 :

PRIX DU MEILLEUR FILM ( GRAND PRIX DU FESTIVAL)
« ABSOLUTION » de Petri Kotwica

PRIX DU MEILLEUR SCENARIO
« THE GLORIOUS WORKS OF G.F ZWAEN (DE GROTE G.F ZWAEN) » de Max Porcelijn

PRIX DU MEILLEUR COMEDIEN
ALESSANDRO BORGHI dans le film DON’T BE BAD (NON ESSERE CATTIVO) de Claudio Caligari

PRIX DE LA MEILLEURE COMEDIENNE
LAURA BIRN dans le film « ABSOLUTION » de Petri Kotwica

PRIX DU JURY JEUNE HEPL
« PROPHECY (YOKOKUHAN) » de Yoshihiro Nakamura

PRIX DU JURY JEUNE EUROPEEN
« ABSOLUTION » de Petri Kotwica

PRIX DU PUBLIC
« PERSONAL GUARANTEE (GARANTIA PERSONAL) » de Rodrigo Rivas

PRIX DU MEILLEUR DOCUMENTAIRE
« UN VRAI FAUSSAIRE » de Jean-Luc Léon

PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE – GRAND PRIX DU JURY: « ICE SCREAM » de Vincent Smitz

PRIX DU MEILLEUR COURT METRAGE – PRIX DU PUBLIC
« ICE SCREAM » de Vincent Smitz

PRIX DE LA CRITIQUE – MEILLEUR FILM
« ABSOLUTION » de Petri Kotwica

PRIX BELGIQUE LOISIRS DE LA PLUME DE CRISTAL
« CONCERTO POUR QUATRE MAINS » de Paul Colize

LE GAGNANT DU CARREFOUR DES COMEDIENS – PRIX DU JURY: EMELINE WEICKMANS

LE GAGNANT DU CARREFOUR DES COMEDIENS – PRIX DU PUBLIC: QUENTIN SAINT-GEORGES

SCRIPT-DATING – PREMIER PRIX
« FOOD TRUCK » de Stéphane Henocque

SCRIPT-DATING – DEUXIEME PRIX
« AU CREPUSCULE » de Noémie Toth

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s