FIFPL 16 | « De grote Zwaen », première déception du festival

La compétition officielle du Festival International du Film Policier de Liège 2016 continue ! Après « Personal Guarantee », Bouchon Magazine est allé voir « The Glorious Works Of G.F Zwaen ». Le seul film néerlandais de la programmation nous laisse perplexe.

De grote ZwaenÀ la fin des années 90, Gerard F.Zwaan, un écrivain à succès basé à Amsterdam, se retrouve piégé au beau milieu d’un complot. Le personnage, plutôt coincé dans son genre, s’immerge malgré lui dans un univers qui n’est pas le sien. Il va alors côtoyer un trafiquant de drogue, un inspecteur des impôts un peu douteux et un agent des affaires internes.

« The Glorious Works of G.F Zwaen »… Le film réalisé par Max Porcelijn est à l’image de son titre : long. L’œuvre d’1h47 paraît en mesurer le double ! L’intrigue, autour d’un sac disparu de la scène de crime, ne décolle malheureusement pas. Le scénario reste confus du début à la fin. Fin qui ne viendra d’ailleurs pas éclairer la lanterne du spectateur.

La touche d’humour du long-métrage est la bienvenue et réveille quelque peu le public. Notons également la beauté des mouvements de caméra qui donnent l’impression d’être plongés au cœur même de l’histoire. Néanmoins, ces quelques notes positives ne relèvent pas le script qui, apparemment, n’était limpide que pour le réalisateur.

Le synopsis annonçait pourtant un beau suspens. Dommage que celui-ci se soit égaré au passage !

J.F.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s