Retour en enfance au Musée de la Vie wallonne

Depuis maintenant quatre mois, le jouet est la vedette du Musée de la Vie wallonne. L’exposition « Jouet Star » met en scène une multitude d’objets, tous symboles de notre jeunesse. Bouchon Magazine a retrouvé son âme d’enfant l’espace de quelques instants…

Jouet Star

À peine a-t’ il fait un pas dans l’exposition que le visiteur plonge directement dans un univers enfantin. Au programme, une belle mise en scène de jouets à travers six espaces différents. Néanmoins, le discours ne s’arrête pas à l’innocence du jeu : saviez-vous que les jouets sont également porteurs de croyances, de valeurs et de stéréotypes ?

Jouet StarLa première partie permet au musée de dénoncer le cliché caricatural et sexiste du jouet. Les murs roses et bleus marquent la distinction entre la petite fille à la poupée et le garçonnet au soldat de plomb. Encore aujourd’hui, il est difficilement concevable pour certaines personnes d’offrir une dînette à son neveu… Pourtant, cela relèverait d’un esprit d’ouverture et de modernité, à l’image de l’arrivée de Barbie en 1959. Symbole de l’émancipation de la femme, elle deviendra bien plus tard l’objet de critiques féministes. Qu’à cela ne tienne, les fillettes jubilent encore et toujours en l’apercevant dans les vitrines, pour le plus grand bonheur des visiteurs.

En plus des stéréotypes, l’exposition souligne les messages cachés derrière les jouets. Un espace est alors dédié aux techniques de marketing transformant l’enfant en futur acheteur compulsif tandis qu’un autre compare le jeu en objet d’éducation et de transmission. Le visiteur sera frappé par la connotation raciste de certains objets, étonné par le discours religieux des autres ou émerveillé par les jouets faits main au Maroc. Afin de rendre la retombée en enfance bien plus réelle, une partie de machine à pinces est même offerte.

Jouet StarIl ne s’agit d’ailleurs pas de la seule activité interactive ! L’avant-dernière partie, « Du réel au pixel », propose de jouer à la Nintendo, à la Sega ou bien à la Playstation. Ces anciennes consoles viennent raviver la joie des plus grands auxquels on a du mal à arracher la manette des mains. Le succès de Super Mario Bros et de Mortal Kombat ne s’est apparemment pas terni avec l’âge ! Le visiteur aura également le plaisir d’admirer un petit train en marche, objet emblématique de la révolution industrielle, ou bien de s’extasier devant les vitrines pleines de Tamagotchis, de robots et de peluches du mignon Gizmo.

L’exposition se conclut par les jouets oubliés et retrouvés. Certains bibelots de notre jeunesse sont aujourd’hui transformés en objets de décoration ou en véritables œuvres d’arts, à la manière de Jeff Koons.

En bref, l’exposition est idéale pour les petits comme pour les grands. Tandis que les uns s’égosillent devant ce paradis du jouet, les autres découvrent l’envers du décor tout en regrettant une époque révolue. Nous pourrions simplement émettre deux regrets : l’absence presque totale de musique et la brièveté de l’exposition. Le livre d’or, rempli de mots d’enfants, résume correctement la situation : « C’était trop cool mais… trop court ! ».

J.F.

« Jouet Star », jusqu’au 31 décembre 2016 au Musée de la Vie wallonne.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s