Le festival Offscreen : quand le classique côtoie l’inclassable

Pour la troisième année consécutive, le festival de cinéma Offscreen revient sur les écrans liégeois. Passionnés ou intrigués par le cinéma insolite ? Cet événement est fait pour vous ! Bouchon Magazine vous en dit plus.

Festival OffscreenLe festival Offscreen, actif depuis trois ans déjà à Liège, est bruxellois de naissance. L’aventure commence en 2008, lorsque l’asbl MARCEL décide de mettre en lumière le cinéma de genre à Bruxelles. La rencontre entre la capitale et la Cité Ardente n’aura lieu que six ans plus tard.

L’asbl liégeoise Mefamo Prod s’occupe alors de la délocalisation du festival. L’association contacte les partenaires et s’emploie à trouver une cohérence entre les deux villes belges. L’événement commence en douceur avec une première soirée à la Zone en 2014. Un an plus tard, les Liégeois décident de voir plus grand et tentent le pari de diffuser sept films dans quatre salles différentes. Le succès est au rendez-vous ! Le festival du bizarre et du culte attire les foules, et c’est tant mieux.

Cette année encore, le public ne sera pas déçu. Classiques ou hors du commun, il y en aura pour tous les goûts ! Six œuvres sont au programme. On retrouvera notamment un film nominé aux Oscars, une adaptation de Frankenstein et un policier italien et sa légendaire érotisation du crime.

OffscreenL’une des séances les plus attendues est celle en avant-première du film « A la recherche de l’ultra-sex ». Nicolas Charlet et Bruno Lavaine, célèbres pour leurs « messages à caractère informatif » diffusés sur Canal +, s’en prennent cette fois aux films pornographiques des années 70. Le détournement décalé des dialogues est mêlé à un scénario plus dingue encore, utilisant des extraits parodiques de Star Trek ou d’Edward aux mains d’argent. Afin d’allier la théorie et la pratique, le festival proposera un atelier en fin de séance, dans lequel vous pourrez vous essayer au doublage de films X. Rien que ça !

En plus de ce type de productions, la programmation est composée d’oeuvres classiques telles que « Répulsion » de Roman Polanski. Le réalisateur raconte l’histoire de Carole, une jeune femme introvertie et névrosée. Ce thriller psychologique en huis clos clôturera les neuf jours de festival.

Paillettes et petits fours ne seront pas de la partie car Offscreen désire jeter à la poubelle le caractère pompeux du cinéma. Le festival promet surtout un moment d’échanges et de découvertes, loin des tapis rouges. Toute forme de compétition est proscrite. Seul l’amour du 7ème art au caractère étrange est autorisé.

J.F.

Le festival Offscreen se déroulera à Liège du 16 au 24 mars.

Découvrez le programme complet sur www.offscreen-liege.be.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s