La Bouffonnerie, un lieu où l’on peut bien manger, bien boire… et bien rire !

Cette année, La Bouffonnerie fête ses cinq ans. Pour l’occasion, Bouchon Magazine a rencontré Benoit Fontaine, gérant de l’institution, pour parler de ce restaurant-théâtre sans nul autre pareil en Cité Ardente. Attention, rires garantis !

Benoit Fontaine

En 2010, vous repreniez avec Véronique Pravata l’institution « Les Sullons » pour en faire un cabaret parisien où gastronomie et rire font bon ménage. N’était-ce pas un pari un peu fou à l’époque ?

Oui, ça l’était surtout par rapport à l’HoReCa. Par contre, nous avions déjà une solide expérience sur les planches. Nous dirigions une troupe amateur, « La Fontaine Aux Rires », avec laquelle on jouait un peu partout. Nous n’avions pas d’endroit fixe. Ce n’était plus possible de continuer en amateur, on allait étouffer si l’on restait à ce niveau-là. Du coup, lorsque que nous avons su que Les Sullons étaient à remettre, on a sauté le pas.

Qu’est-ce qui caractérise La Bouffonnerie ?

Je suis un épicurien et un bon vivant. J’ai donc fait ce que j’aurais voulu m’offrir en tant que spectateur : un endroit où l’on rit et où l’on mange bien ! À Paris, j’ai eu l’occasion de fréquenter pas mal de théâtres-restaurants où j’avais beaucoup ri, mais où j’avais mal mangé. Avec La Bouffonnerie, nous voulions proposer quelque chose de spécial et, je crois, d’unique à Liège.

À table, vous servez des mets de qualité et en quantité. Quel type de cuisine proposez-vous aux spectateurs ?

Nous proposons une cuisine française, avec une touche liégeoise dans tout ce qu’on fait. Il existe deux formules : un plat unique la semaine et le menu trois services le week-end, spectacle compris ! Il y a un toujours un lien entre la pièce et le menu. Par exemple, l’an passé, nous jouions la pièce « Mafia et Sentiments ». On proposait donc un menu italien. Actuellement, on propose une frisée aux lardons et un dessert à base de gaufre de Liège pour la pièce « La Petite Maison dans la Préalle » qui se joue en liégeois.

Vous êtes à la fois sur scène, en salle et en cuisine. N’est-ce pas dur physiquement d’assumer toutes ces toques et casquettes ?

La BouffonerieC’est très dur physiquement, mais le plaisir est tellement grand qu’on en oublie les heures de travail. Bosser avec des gens qui s’amusent et se détendent, il n’y a rien de tel ! J’accueille les spectateurs, je les sers, je les débarrasse et une fois sur scène, je joue avec eux et j’improvise. Après le spectacle, les comédiens s’attablent auprès des gens et discutent avec eux. Cela nous permet d’avoir un retour sur le spectacle, mais aussi sur la nourriture !

Sur scène, vous prenez le pari de faire rire les gens. N’est-ce pas, au final, le plus compliqué ?

Déclencher le rire, c’est très technique et extrêmement difficile. Une seconde trop tôt ou trop tard, avec ou non la bonne intensité, et c’est foutu ! Ce n’est jamais gagné d’avance. Il faut monter sur scène avec la niaque. Cela dépend également des spectateurs présents dans la salle. Les grands groupes ne réagissent pas de la même manière que les tables de deux personnes.

On se revoit en 2020 pour les 10 ans de La Bouffonnerie ?

Bien sûr, c’est évident qu’on ne va pas s’arrêter là ! (Rires). Les premières années sont les plus dures. Maintenant, on est lancé. Le public répond présent. Quand je ne m’amuserai plus, il sera alors grand temps de mettre la clé sous le paillasson. Mais pour le moment, je prends du plaisir tous les soirs !

Retrouvez le programme de la saison 2015-2016 sur le site de La Bouffonnerie

Entretien réalisé par Max Bastin

Advertisements

One thought on “La Bouffonnerie, un lieu où l’on peut bien manger, bien boire… et bien rire !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s