Les Ardentes : une 10e édition au beau fixe

La dixième édition des Ardentes s’est achevée dimanche soir avec les concerts de D’Angelo et de Fauve. Retour sur quatre jours de musique et presque autant de soleil.

Les Ardentes 2015Les organisateurs du festival ont tiré diverses conclusions dimanche devant la presse. Nous y avons appris, sans grande surprise, que la fréquentation du festival avait baissé (64.OOO festivaliers en 2015, 10.000 de moins que l’an passé !). Logique, étant donné l’année 2014 exceptionnelle qu’avait vécue le festival avec la venue de Stromae. Par contre, on peut se réjouir de l’augmentation de la fréquentation hors Wallonie. Il semblerait donc que ce soit les Liégeois qui auraient le plus boudé Les Ardentes. Autre bonne nouvelle : l’accent avait été mis sur l’affiche. Le budget avait suivi et cet effort s’est bien évidemment ressenti lors des concerts. Ce cru aura été exceptionnel, et là-dessus, la critique est unanime.

Pour combattre leurs anciens fantômes, l’équipe des Ardentes avait également planché sur des solutions pour améliorer l’acoustique du HF6. Cela a porté ses fruits lors de quelques concerts. Malheureusement, il reste encore du travail. Quoi qu’il en soit, on pourra vite placer ce HF6 au rang des mauvais souvenirs, puisque le festival devrait déménager. Si les organisateurs n’ont pas encore trouvé un nouveau lieu, ils cherchent activement l’endroit idéal pour l’année prochaine. Faute d’accord, la Ville de Liège a déjà donné son approbation pour que les Ardentes s’organisent une dernière fois à Coronmeuse afin pour ne pas mettre en péril l’édition 2016. Ouf.

Liège n’avait cette année rien à envier aux autres festivals.

Pour notre part, on dit « chapeau bas ». Cette édition a été fort réussie, elle a retrouvé son équilibre des genres et des noms dignes d’un grand festival. Sur papier, les concerts étaient prometteurs et nous n’avons pas été déçu lors des lives. Liège n’avait cette année rien à envier aux autres festivals belges de renom, sa programmation était même plus attirante. Il est cependant dommage qu’une si belle édition se termine de façon si étrange : sans festivités et sur une plaine à moitié vide.

Quelques petits bémols, toutefois, à améliorer pour que l’édition 2016 soit parfaite sous tout rapport. Le gros point faible était les présentations de concert, d’un ridicule à pleurer et sans intérêt, on s’en passera bien l’an prochain. On soulignera également le manque d’éviers aux abords des différents points de soulagement de vessies. Enfin, avec le nouveau site, on espère voir de meilleurs aménagements, notamment en ce qui concerne les lieux de détente.

Cette dixième édition restera donc gravée dans les mémoires, tant par l’envergure de l’affiche et la qualité des concerts, que par le beau temps qui nous aura permis de profiter, peut-être une dernière fois, du très beau site de Coronmeuse. A l’année prochaine !

Julie Jüngling

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s