Atomic Spliff : une bombe reggae en ouverture des Ardentes

Comme l’an passé, c’est à un groupe liégeois que revient l’honneur d’ouvrir le festival sur l’Open Air. Après le succès rencontré par les Old Jazzy Beat Mastazz en 2014, c’est au tour du groupe de reggae Atomic Spliff de lancer les festivités.

Qu’est-ce cela représente pour vous de jouer aux Ardentes ?

C’est une reconnaissance, en tant que Liégeois mais aussi en tant qu’artistes. Après la sortie de notre album en mars (ndlr : Ras Attack), nous voulions avant tout décrocher des bonnes scènes en Belgique. Mais c’est vrai que les Ardentes, ça représente quelque chose de spécial à nos yeux. On a beaucoup tourné à Liège, c’est vraiment chez nous ici.

Atomic SpliffFaire l’ouverture du festival représente-t-il un défi pour vous ?

On ne sait pas trop à quoi s’attendre. Il n’y aura peut-être pas la grande foule, mais on annonce du beau temps. Il y a aussi pas mal de gens qui nous suivent et qui seront présents. Notre nouveau live commence à être bien rôdé. En tout cas, on va se donner à fond !

Comment votre premier album a-t-il été reçu ?

Jusqu’à maintenant, nous n’avons eu que des critiques positives. Il a fallu un petit temps d’adaptation pour le public, car nous proposons quelque chose de nouveau par rapport à ce qu’on faisait avant. Désormais, nous avons  un groupe qui nous suit.

Comment se déroule le processus d’écriture ?

Nous écrivons chacun de notre côté. On fonctionne beaucoup au feeling et à l’impro. Si on tient quelque chose, alors on creuse. À travers nos textes, nous voulons avoir un esprit critique, sans pour autant faire la morale. Ce sont des compositions très personnelles, même si des gens sont déjà venus nous trouver pour nous dire que les paroles les touchaient.

Qu’est-ce que vous diriez aux festivaliers pour les convaincre de venir vous voir ?

On leur promet de bonnes vibes ! C’est aussi l’occasion de voir un groupe de reggae belge. Et surtout, ce sera un bon échauffement pour la suite du festival. (Rires)

Atomic Spliff, jeudi à 13H50 sur l’Open Air.

Entretien réalisé par Max Bastin

Advertisements

One thought on “Atomic Spliff : une bombe reggae en ouverture des Ardentes

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s