La culture à Liège de A à Z

Jeune voyageur avide de culture et de découvertes, je t’imagine installé sur la banquette du Thalys, préparant ta prochaine étape dans une des grandes capitales de l’Europe, chargées de culture et d’histoire (Paris, Berlin, Mons ou autre Astana).

La culture à Liège de A à Z

Mais soudain, c’est le drame ! Trois malotrus montés à Charleroi s’installent autour de toi et te piègent dans le fond du wagon. Ils philosophent sur les joueurs de foot (tous surpayés), les femmes (toutes des wasses) ou les  politiciens (tous pourris). Tu sens monter en toi un sentiment de dégoût. De surcroît, ton lecteur MP3 est mort et l’idée de te frotter à leur marcel te coupe toute envie de déplacement.

Il n’y a plus qu’une seule solution : « Briser en cas d’urgence ». Tu actionnes le bouton, le train s’arrête, le convoi se vide. Par chance, vous étiez arrivés en gare. Une belle, lumineuse et gigantesque gare. Bienvenue aux Guillemins. Bienvenue à Liège, principauté millénaire. Capitale de la fête, du boulet-frites, mais aussi capitale de la culture.

Afin de combler ta soif de découvertes, Bouchon Magazine te livre les lieux et les événements incontournables pour vibrer à Liège de A à Z !

Les ArdentesArdentes (Les) : en une décennie, l’asbl Festiv@liège a réussi à créer un rendez-vous musical incontournable à Liège. Au fil des années, Les Ardentes ont su se faire une place sur la carte des festivals belges et dans le cœur de Liégeois. Cette année, le festival connaîtra sa dernière édition sur la plaine de Coronmeuse.

Mais aussi : Aléna (Le Théâtre de).

Bouffonnerie (La) : bien manger (et bien rire), c’est le début du bonheur ! Chaleureux, convivial et franchouillard, la Bouffonnerie entre parfaitement dans la tradition du café-théâtre liégeois. Si vous aimez rire à gorge déployée et boire à grandes gorgées, un passage par la Bouffonnerie est indispensable !

Le CadranCadran (Le) : prenez une ancienne gare souterraine, ajoutez-y une bonne dose de lumières et de sono, accolez un Studio 22 en guise de petit frère, nappez d’un fumoir cancérigène (un peu comme les toilettes), saupoudrez de quelques marches casse-gueule avec un verre dans le nez, et vous obtiendrez le lieu parfait pour vos soirées 90’s, Super Fly ou les sets de Dj internationaux.

Mais aussi : Centres culturels (Les), Cité Miroir (La), Comédie Centrale (Le).

Diode (La) : dans ce café, on peut boire un verre tout en applaudissant un groupe liégeois ou en assistant à un match d’impro. On y danse également le swing ! En faisant la part belle aux artistes locaux, La Diode a ce petit truc en plus qui fait de l’endroit un café certainement pas comme les autres.

L'Escalier CaféEscalier Café (L’) : ce café du Carré est un véritable Q.G. pour les musicos liégeois. La programmation est variée (rock, indé), avec des artistes belges et internationaux pour des lives en petit comité (env. 200 pers). Le quartier le plus festif de Liège peut se targuer d’avoir reçu de tout bons noms. Seul bémol, parfois de mauvaises surprises au niveau du son.

Festival de Liège (Le) : ce festival offre tous les deux ans un panorama de la création théâtrale internationale, accompagné de concerts, expositions et projections documentaires. Un incontournable pour les amateurs de théâtre, où découverte rime avec bonne ambiance. En janvier-février dans différents lieux de la ville, les années impaires.

Cinéma SauvenièreGrignoux (Les) : nous sommes tous Grignoux. A savoir, non pas des combattants des Chiroux, mais des cinéphiles avertis qui se délectent depuis maintenant 40 ans d’une programmation qui fait la part belle aux films d’art et d’essai. Les Grignoux, c’est une économie sociale qui a fait naître trois cinémas dans la ville, dont le dernier en date est le sublime Sauvenière.

Hangar (Le) : diversité est le mot clé du Hangar. Cet entrepôt reconverti en espace culturel accueille des événements en tous genres : des expos, des concerts, du théâtre, des soirées ou encore des festivals. On aime le côté chaleureux du lieu avec son brasero au centre de la salle et sa belle terrasse.

Ile (Théâtre en) : menacé de fermeture l’an dernier, ce petit théâtre situé en Outre-Meuse, à deux pas de La Zone, charme par son ambiance cabaret : un bar, plusieurs petites tables, une ambiance feutrée, de quoi apprécier un spectacle de façon agréable, en sirotant un petit verre. Alternant spectacles en diffusion et créations, la programmation mise avant tout sur l’humour.

Jazz à LiègeJazz à Liège : le rendez-vous annuel des amateurs de jazz, qu’il soit classique ou manouche. Dans une ambiance swing, on y écoute des artistes reconnus tels que Paolo Conte ou Thomas Dutronc, mais pas seulement : certains concerts sont assurés par les élèves de l’académie d’Amay, qui font ainsi leurs preuves devant un public d’initiés.

Kinépolis : malgré une programmation qui offre aux annonceurs du temps de cerveau humain disponible, un ticket à 13,45 €, un voisin qui mange des nachos cheese (avec supplément piment) et Kimberley qui discute avec Shannon de son rencard avec Dylan, le Kinépolis est un haut lieu du cinéma liégeois !

Livre aux TrésorsLivre aux trésors : libraire et disquaire de la jolie place Xavier Neujean, on y trouve des romans, mais aussi des essais politiques, de la bande dessinée indépendante, des livres sur l’art, la musique et la cuisine. On appréciera aussi l’organisation de rencontres littéraires, d’expositions et la billetterie pour les évènements sympas du coin.

Mais aussi : Live Club (Le).

Micro Festival : lancé par le collectif JauneOrange en 2010, ce mini-festival de grande qualité accueille des groupes belges et internationaux de la scène rock, indie, électro, noise ou folk. Le Micro se déroule début août, dans un endroit plein de verdure où l’on peut, entre deux concerts, boire des bières assis dans l’herbe, entouré des bobos du coin.

Nickelodéon : animé par des étudiants qui depuis 1993 se passent le flambeau d’année en année, le ciné-club de l’ULg offre une programmation alternative et éclectique : longs métrages de fiction, documentaires, art vidéo, oeuvres expérimentales, courts métrages, films muets accompagnés au piano, etc. Le jeudi soir, de février à mai et d’octobre à décembre, dans l’ancien complexe Opéra.

Opéra Royal de WallonieOpéra Royal de Wallonie : Liège est également une ville de musique classique, avec l’Orchestre Philharmonique, mais aussi l’Opéra Royal de Wallonie. Avec son cadre somptueux et sa programmation internationale, c’est le lieu idéal pour découvrir les grands noms de l’opéra ou encore Francis Poulenc (blague hilarante dans le monde de la musique classique).

Parlantes (Les) : ce festival, qui a lieu tous les ans, propose également des évènements ponctuels autour de l’oralité. Lectures musicales, rencontres, promenades : autant de moyens ludiques de (re)découvrir des œuvres littéraires. On pointera « Les acoustiques », concerts de chanson française, et le « Rimes & Blues », alliant parole poétique et improvisation musicale blues.

Quarante-huit FM : la radio des étudiants de l’Université de Liège, qui doit son nom à la ligne de bus du Sart-Tilman. 48FM se caractérise par une liberté de ton et fait la part belle à la culture. Parmi les émissions diffusées, on citera Silenceless, animée par le collectif liégeois du même nom. À écouter sur le 105.0 FM ou en ligne.

ReflektorReflektor : inauguré récemment en plein centre ville, le Reflektor promeut les musiques actuelles, tous genres confondus. On y voit aussi bien des groupes internationaux que les groupes belges en vogue. L’endroit sent le beau et le neuf, et donne à Liège la possibilité d’accueillir des artistes de grande envergure grâce à une salle d’une capacité de 600 personnes.

Spray Can Arts : cette association, consacrée aux arts urbains, fait dans la production, la promotion et la diffusion des arts graphiques, de la musique et de la danse. L’asbl, qui est à l’initiative de l’Open Street Festival, occupe La Centrale des Arts Urbains qui se compose d’une salle d’exposition, d’un studio d’enregistrement, d’ateliers d’artistes et de locaux de répétition.

Théâtre de LiègeThéâtre de Liège (Le) : cela faisait des années que la Ville et le Théâtre de la Place en rêvaient. Rénové puis inauguré en octobre 2013, l’ancien bâtiment de la Société Libre d’Emulation offre aujourd’hui un écrin magnifique à la diffusion théâtrale et chorégraphique internationale. Par son inscription dans plusieurs réseaux, le Théâtre de Liège tend en même temps à s’imposer comme une structure de taille sur l’échiquier culturel européen.

Unifestival : ce festival est le petit frère liégeois de la Nocturne de l’ULB. En octobre, le campus universitaire du Sart-Tilman se transforme en un village musical pop-rock. Le temps d’une soirée, les artistes cotoient les associations et les cercles étudiants, dans une ambiance bon enfant, annonciatrice des guindailles à venir. Précision importante, l’Unifestival est gratuit !

Musée de la Vie wallonneVie wallonne (Musée de la) : ce musée propose un regard original et entier sur notre histoire via des animations et des visites à thèmes, mais aussi des expositions temporaires souvent de grande qualité. La Vie wallonne abrite également un petit théâtre de marionnettes, dont l’atelier vaut le détour. Nouveau : une visite combinée du musée et de la micro-brasserie Curtius !

Web Fest (Liège) : le Liège Web Fest est le rendez-vous annuel des projets transmédia : web-séries, art numérique, sites internet… Des rencontres professionnelles dans l’après-midi et en soirée une compétition (internationale) ouverte au public. Fraichement implanté dans la Cité ardente, le festival fêtera cet automne sa troisième édition. En octobre, à la Cité Miroir.

X comme… l’inconnue qui a flotté autour du nom du futur musée de la BOVERIE/CIAC/HAMAC, anciennement plus connu sous l’acronyme MAMAC pour Musée d’art moderne et d’art contemporain. Bref, une sombre histoire de « naming » qui n’occulte pas le réjouissant partenariat que la Ville vient de passer avec le Louvre et qui inclut trois grandes expositions pour les quatre années à venir.

Yoko Uhoda GalleryYoko Uhoda Gallery : inaugurée en 2014, cette galerie située rue Forgeur, dans une splendide maison de maître, propose une vision jeune et audacieuse sur la création artistique contemporaine belge et internationale. Les galeries d’art foisonnent en Cité Ardente, mais celle-ci est sans conteste notre coup de cœur.

Zone (La) : au sous-sol, des concerts underground, des cabarets, du slam. Au rez-de-chaussée, des expos, du cinéma, des disques, des tables d’hôte, un atelier de sérigraphie. La Zone est un espace ouvert à tous qui s’est donné pour mission de soutenir toute initiative émanant des minorités culturelles. Et il y’en a de très belles à Liège !

La rédaction

P.-S. : l’exercice de l’abécédaire est délicat et parfois cruel. Ne nous en voulez donc point si une institution ne figure pas dans cet abécédaire. La rédaction a débattu et effectué des choix, forcément subjectifs. N’hésitez pas à partager avec nous vos coups de coeur !

Advertisements

5 thoughts on “La culture à Liège de A à Z

  1. Pourquoi avoir effectué ces choix et selon quels critères? Pourquoi ne pas avoir envisagé plus d’une entrée par lettre de l’alphabet, comme cela se fait si souvent? L’Orchestre Philharmonique de Liège, le Théâtre Arlequin, la Galerie Lierhmann, Les Coteaux de la Citadelle et la Cité Miroir (les Territoires de la Mémoire) – pour ne citer que quelques hauts lieux culturels de la Cité ardente – trouveraient ainsi place dans ce qui peut être un bel outil à l’attention des Liégeois et des touristes…

    1. Bonjour,

      L’exercice de l’abécédaire est délicat et parfois cruel. Il consiste à choisir une institution par lettre, sans quoi cela perd de son charme. Ne nous en voulez donc point si une institution ne figure pas dans cet abécédaire. La rédaction a débattu et effectué des choix, forcément subjectifs. Notre envie était d’offrir un panorama représentatif de la culture à Liège, avec ses grandes et ses petites institutions. L’absence de l’une d’entre elles ne traduit certainement pas un désintérêt de notre part. Merci pour votre avis !

      Cordialement,

      La rédaction

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s