Liège, capitale culturelle envers et contre tous

2015 aurait dû être l’année des Liégeois. Fiers de leur patrimoine culturel, ceux-ci n’imaginaient pas une seule seconde qu’une autre ville wallonne puisse bénéficier du titre de capitale européenne de la culture. Quelques arrangements politiques et une pétition plus tard, c’est toutefois Mons qui a décroché la timbale. Peu importe, dans le coeur des Liégeois, leur ville est LA capitale culturelle 2015, envers et contre tous.

Liège/Mons 2015

« Your presence here in Mons » : le lapsus d’Elio Di Rupo lors des commémorations de la Grande Guerre était l’ultime pied de nez fait aux Liégeois par l’ancien homme fort du pays, qui n’a jamais perdu de vue les intérêts de la Cité du Doudou. Dans quatre mois, son fief va devenir la capitale européenne de la culture pour une année entière, alors que les travaux d’aménagement sont loin d’être terminés, à l’image de la gare Calatrava dont l’inauguration a été repoussée à 2018.

En bord de Meuse, on rit jaune. Certes, nous aussi, nous prenons le temps de bien faire les choses, mais notre gare est terminée depuis belle lurette et son esplanade vient tout juste d’être inaugurée. Mieux encore, les Guillemins apparaissent dans le dernier film de Disney « Les Gardiens de la Galaxie », aux côtés de Rocket Raccoon et Chris Pratt. Si ça, ce n’est pas de la culture, c’est à n’y plus rien comprendre !

Plus sérieusement, la Cité Ardente a connu en ce début de XXIe siècle un véritable essor culturel. En dix ans, les Liégeois ont vu l’avènement du Grand Curtius, du cinéma Sauvenière, de la Cité Miroir et du Théâtre de Liège, ce dernier étant considéré comme l’un des plus beaux théâtres modernes d’Europe. Ils ont également assisté à la restauration du Musée de la Vie Wallonne et de l’Opéra Royal de Wallonie, et observent avec attention la mise en chantier du Centre International d’Art et de Culture dans le parc de la Boverie.

Quelle autre ville wallonne peut se targuer d’abriter de telles institutions ?

Aucune. Et il ne s’agit pas ici de diminuer les mérites de Mons ou de toute autre ville, mais simplement de faire valoir les atouts de Liège, ce que nos politiciens n’ont pas cru bon de faire malgré la consternation populaire. Au moment de choisir un représentant wallon pour le titre de capitale européenne de la culture 2015, la Cité du Doudou était un choix aussi évident que celui du Qatar pour la coupe du monde 2022. Bref, un arrangement entre copains.

À l’ombre des grandes institutions, la Cité Ardente bouillonne. De colère envers ses dirigeants, mais également de passion pour les arts. Peu importe ce titre manqué – après tout, les Liégeois en ont l’habitude avec le Standard -, la ville n’en avait pas besoin pour démontrer son activité culturelle. Malheureusement, celle-ci n’est que trop rarement couverte par les médias régionaux et parfois même ignorée de certains de ses habitants.

C’est la raison pour laquelle Bouchon Magazine est né il y a un an, afin de combler ce manque. Nous n’avions aucune prétention en entamant cette démarche, juste la passion du journalisme et le désir d’offrir à tous les acteurs culturels de la ville la visibilité qu’ils méritent, avec les moyens qui sont les nôtres. Le voyage est long et passionnant. Au bout d’une année d’activité et plus d’une centaine de sujets traités, nous n’avons levé le voile que sur une infime partie du monde culturel liégeois. Il nous reste du pain sur la planche pour 2015, car cette année sera aussi, comme tous les ans, celle de la culture à Liège.

Envers et contre tous.

Max Bastin
Cofondateur de Bouchon Magazine

Article paru le 1er septembre 2014 dans le journal satirique liégeois « Le Poiscaille » n° 40. Soutenez la presse indépendante sur lepoiscaille.be.

Advertisements

2 thoughts on “Liège, capitale culturelle envers et contre tous

  1. Bravo pour se bel article malheureusement vrais, mais je panse personnellement que le monde extérieur connaît notre belle ville pour sa culture. Je le constate quand je me promène dans le centre de liège et que j’écoute autour de moi. Il y a énormément de touristes et de tous les âges ! Bien la preuve que nous n’avons pas besoin de la politique pour faire valoir les trésors patrimoniaux et culturels de notre merveilleuse ville au-delà de nos frontières.

  2. Et en plus l’offre hôtelière est nulle à Mons alors que Liège propose de beaux hôtels et chambres d’hôtes………

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s