Sur mon iPod, je mets « Maybelline »

Après avoir déversé leurs notes pop and blues durant les fêtes de Wallonie, les Liégeois de Maybelline ont posé leurs instruments le temps d’une interview. Teo, le guitariste du groupe, nous parle de leur premier EP, « Smile », et de leurs projets pour l’avenir.

Maybelline

Comment est né le groupe ?

Fin 2010, j’ai rencontré Sandrine (ndlr : la chanteuse) qui est depuis devenue ma femme. A l’époque, nous faisions de la musique chacun de notre côté. Un jour, je suis rentré chez moi et je me suis dit : « C’est bête, tout de même, pourquoi ne pas faire de la musique ensemble ? ». On a donc commencé tous les deux à faire de la guitare/voix en acoustique. Bryan (basse), Raphaël (guitare rythmique) et Hervé (batterie) sont venus compléter le groupe par la suite.

Vous qualifiez votre musique de « pop and blues », de quoi s’agit-il ?

Sandrine a une voix très jazzy et nous avons toujours été influencés par le blues : c’est donc tout naturellement que nous nous sommes dirigés vers ce style de musique. Nous voulions toutefois apporter une touche de modernité avec des refrains plus pop et plus entraînants. Le mélange des genres a donné naissance à notre son « pop and blues ».

Votre premier EP, « Smile », est sorti il y a bientôt un an et continue toujours à faire sourire les gens.

Nous venons en effet de sortir notre deuxième single, « Everywhere we go », qui est le dernier titre de « Smile ». C’est la chanson la plus récente de l’EP, elle est très entraînante sur scène. Ce morceau délivre un message important pour nous : où que tu ailles, la musique t’accompagnera toujours. Comme le nom de l’EP l’indique, nous avons envie de communiquer de la joie aux gens. Nous voulons les faire sourire.

L’EP est sorti en format CD et est également disponible sur iTunes et sur Google Play. En quoi est-ce important pour vous d’être présents sur les plateformes numériques ?

Au début, nous étions sceptiques sur les placements en ligne. Toutefois, nous avons vendu beaucoup plus de formats numériques que de CDs, pourtant édités à trois cents exemplaires. C’est donc une tactique gagnante qui arrange tout le monde : les amoureux de l’objet CD comme les amateurs de nouvelles technologies.

Il y a quinze jours, vous avez joué aux Fêtes de Wallonie. Comment cela s’est-il passé ?

Très bien, la météo était de la partie et le public était chaud. Nous avons joué à Liège et à Namur sur l’espace d’un week-end, c’était une belle expérience. Nous avons également pu tester de nouvelles compositions en live et le public a bien réagi !

Des nouveaux morceaux… pour un nouvel EP ?

Après avoir repris les concerts au début de l’été, nous allons nous offrir un petit break pour peaufiner nos nouvelles compositions. Nous voulons sortir un nouvel EP, voire peut-être un album, pour mai 2015.

Maybelline sera en concert le 16 octobre au Centre Culturel de Chênée.

Plus d’infos : http://www.maybellinemusic.com.

Entretien réalisé par Max Bastin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s