Rimes & Blues : contes rendus

Le 23 septembre, la Blues-Sphere accueillait pour la deuxième année consécutive un évènement pour le moins particulier, mêlant récits poétiques et improvisations blues. Justement nommé Rimes & blues, l’expérience fut pour moi initiatique et très plaisante !

Pascal Leclercq

Tout d’abord, rassurez-vous : les trois musiciens se produiront encore plusieurs fois, il n’est donc pas trop tard pour aller les voir ! Le rendez-vous est fixé chaque quatrième mardi du mois, à la Blues-Sphere. Pour l’occasion, je me suis entretenu avec Vanessa Herzet, organisatrice de la soirée, mais pas uniquement. L’évènement s’inscrit en effet dans le cadre des Parlantes, un festival littéraire qui donne de la voix aux textes.

Les Parlantes, c’est quoi ?

« Depuis 2013, le festival Les Parlantes donne un souffle nouveau au partage oral des textes, en proposant au public de se laisser bercer par la lecture d’œuvres classiques ou contemporaines, dans une ambiance conviviale et accueillante. Des mises en voix de textes variés sont programmées dans des environnements d’écoute attrayants ou insolites », explique l’organisatrice. « Pendant cinq jours au mois de mars, ce sont ainsi plus de cinquante lectures qui sont proposées aux quatre coins de Liège, à tout moment de la journée et de la soirée. Soit un large panel de paroles d’ici et d’ailleurs, d’aujourd’hui et d’hier. »

Si vous n’êtes pas encore convaincu que l’évènement est fait pour vous, Vanessa Herzet insiste. « Les Parlantes s’adressent à toutes les oreilles, y compris les plus jeunes ou les plus novices en matière de littérature. La philosophie du projet repose sur l’ouverture et le partage du plaisir que la lecture à voix haute peut offrir, sans limitation ». On vous l’annonce déjà, l’année prochaine, un certain Grand Corps Malade sera présent. Sortez vos agendas !

Revenons à notre soirée : Rimes & blues est en effet une des nombreuses activités libellées « Les parlantes et cetera », parmi lesquelles on retrouve lectures musicales, chanson française, promenades, dégustations et quizz littéraires. Vanessa me l’assure, le mot d’ordre de Rimes & Blues, c’est l’improvisation. Plus qu’un récit musical, c’est un réel jeu où mots et notes se croisent, résonnent harmonieusement et se renforcent mutuellement.

La Blues-Sphere, l’exigence de la qualité

Blues SphèrePour l’organisatrice, le choix de la Blues-Sphere est apparu comme une évidence. « D’abord, cette scène est remplie de « good vibrations ». Et puis surtout, grâce au dynamisme de son propriétaire, Jean-Paul Brilmaker, elle regorge de talentueux musiciens, de blues notamment, capables d’écoute et d’improvisation sur la lecture de textes, comme c’est le cas du trio virtuose qui accompagne chaque mois les invités : Fulvio Cannella à la guitare, Farida Amadou à la basse et Lionel Aquilina à la batterie. Un véritable exercice de style tant pour les musiciens que pour le poète, une alchimie qui réussit à faire naître chaque fois un univers différent et à laquelle il est fascinant d’assister ! »

Il est certain que les musiciens ont fait preuve ce soir-là d’un grand talent, la musique faisant plus que soutenir le texte, sans pour autant gêner la lecture, passionnante. Lionel, Farida et Fulvio, réunis par les jams sessions organisées à la Blues-Sphere, m’ont confié quelques détails sur le projet. Dans son élément, la bassiste se lance : « On est influencé par le jazz. Avec cette musique, tout n’est pas préparé, pas comme le blues ou la pop. Nous, on n’a pas peur d’improviser ». Lionel, batteur, ajoute que pour lui, Rimes & blues c’est aussi un laboratoire, où des orateurs rarement habitués à parler sur de la musique prennent leurs marques au rythme de la prestation, et où les musiciens doivent s’adapter à eux. « Cela n’a jamais vraiment posé de problème », assure Farida. « Aucune préparation n’a lieu entre poètes et musiciens. Souvent, ils ne sont même pas au courant des textes qui seront lus ».

Rimes & BluesLa salle, le trio en parle comme LE bar de blues de Liège. Un lieu avec une étiquette, ou la sélection des artistes est stricte et contrôlée par Jean-Paul Brilmaker, gérant des lieux. Son implication dans les projets qu’il héberge est de toute évidence importante : pendant l’interview, il n’hésite pas à répéter ses exigences aux artistes présents. Cette exigence, c’est certainement aussi ce qui fait de la Blues-Sphere un lieu incontournable, où la qualité des artistes est à la hauteur de l’acoustique : irréprochable.

Pascal Leclercq, poète musical

Un autre invité était évidemment incontournable ce soir, Pascal Leclercq, qui était au micro pour nous conter quelques récits, parfois personnels. « Je fréquente la scène poétique depuis une bonne vingtaine d’années. Après, la scène, j’en fais quelque part par nécessité », explique-t-il. « Je pense qu’en tant que poète, on ne peut pas simplement vendre ses livres, il faut aller les défendre devant un public, les lire. Mon implication en tant qu’animateur culturel et social, c’est aussi d’aller animer la scène poétique en organisant, par exemple, les nuits de la poésie ».

Impliqué dans divers projets, dont l’ASBL « D’une certaine gaieté » pour laquelle il organise des soirées littéraires, l’écrivain aux multiples facettes était un des rares orateurs de Rimes & Blues habitué à conter sur de la musique. « Il y a un musicien, ou plutôt un artiste sonore, avec lequel je travaille régulièrement qui s’appelle Jac Vitali. On a fait une trentaine de performances ensemble, j’ai donc une certaine expérience de la scène. Ici, c’était un vrai plaisir de se retrouver face à des musiciens qui respectaient mon texte, et moi-même je les ai écoutés, je pense qu’il y a eu une écoute mutuelle, ce qui a permis que ça se passe bien ».

N’hésitant pas à mettre de l’émotion dans son récit, l’auteur a effectivement su capter l’attention dans une salle où un silence respectueux régnait. La tension, palpable lors de certains versets, a en tout cas prouvé que la poésie pouvait plaire à n’importe qui. Vous pourrez retrouver Pascal Leclercq aux nuits de la poésie au Hangar, le 18 octobre, accompagné de Jean Pol Bonjean. Vous pourrez également y entendre William Cliff, invité d’honneur de l’évènement.

Lionel, Farida et Fulvio seront quant à eux accompagnés d’un nouvel orateur, comme pour chaque nouvelle édition. Il s’agira cette fois de Milady Renoir, le mardi 28 octobre dès 20h, comme toujours à la Blues-Sphere.

Pour plus d’infos, rendez-vous sur http://www.lesparlantes.be.

Denis Ledent

© Photos : Denis Ledent.

Advertisements

2 thoughts on “Rimes & Blues : contes rendus

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s