Benjamin Schoos, le Chinaman de la chanson française

Tapis dans l’ombre du magnifique Théâtre de Spa, nous avons assisté au concert de Benjamin Schoos. Le Liégeois, qui sortira son deuxième album à la rentrée, nous a offert un moment décalé et savoureux qu’on n’oubliera pas de si tôt !

Benjamin Schoos

Tous les jours, les Francofolies de Spa proposent les « 5 à 7 pro » à l’attention des journalistes et des professionnels du spectacle. Au programme, des showcases qui permettent de découvrir de nombreux artistes et de discuter avec eux autour d’une flûte de champagne. Et qui dit champagne, dit Bouchon ! Nous avons profité de cette occasion pour assister aux chinoiseries du Liégeois Benjamin Schoos.

Le créateur du label Freaksville Records, plus connu sous le nom de Miam Monster Miam, sort son nouvel album en octobre prochain. Toutefois, c’est dans son précédent opus que Benjamin Schoos est allé puiser pour un concert aux accents… chinois. En costume noir, noeud pap’ et lunettes de soleil, il égrène les titres de « Chinaman vs Chinagirl » pour autant d’histoires.

Sa prestation, totalement folle et déjantée, tranche avec le côté dandy de son personnage. Ce décalage offre aux spectateurs présents dans ce petit théâtre un grand moment de chanson française. Car Benjamin Schoos, c’est avant tout des textes, tantôt chantés, tantôt parlés. On pense un peu à Gainsbourg, un peu à Biolay, et surtout beaucoup à Benjamin Schoos. Au final, son personnage est incomparable et c’est ce qui fait sa force.

De force, il en avait bien besoin en interprétant « Profession catcheur ». L’artiste mène sur scène et dans les allées une vraie bataille, déambulant entre les sièges et s’adressant directement aux spectateurs. Finalement, Benjamin est tout de même mis K.O. et s’effondre… pour mieux se relever. Ce n’est que deux chansons plus tard que l’artiste nous quitte en se donnant un coup de micro au coeur, pour ce qui est sans aucun doute notre gros coup de coeur de ces Francofolies !

Benjamin Schoos se produira lundi à 16h au Village Francofou, sur la scène Proximus. Son nouvel album, « Beau futur », sortira au mois d’octobre. Plus d’infos à la rentrée sur Bouchon Magazine.

Max Bastin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s