Les Ardentes – Jour 1 : douche froide sur le festival

Les Ardentes débutaient ce jeudi sur la plaine de Coronmeuse avec, au programme, une affiche assez maigre pour cette première journée. Les festivaliers étaient cependant au rendez-vous, tout comme la boue et le soleil.

Les Ardentes - Jour 1

14h10 – Open Air

old Jazzy Beat MastazzC’est aux Liégeois de Old Jazzy Beat Mastazz que revenait la lourde tâche d’ouvrir la neuvième édition des Ardentes. Heureusement pour eux et pour les organisateurs, le déluge de la veille avait laissé place au soleil. De musique ensoleillée, il en était justement question avec ce collectif de jazz, mais pas que…

Des notes de funk, de hip hop ou encore de reggae viennent mettre le feu à la foule. Après un peu moins d’une heure de concert, les OJBM souhaitent une « bonne fin de festival » et s’en vont sous les acclamations des festivaliers. Mission – périlleuse en ce début de festival – accomplie ! 

15h – Open Air/HF6

Après eux, on s’ennuie à mourir : les concerts ne sont pas terribles (The Inspector Cluzo le dit lui-même : « C’est de la merde ! ») et pas moyen de bronzer sur la pelouse défoncée la veille par les engins de montage. Il ne reste qu’à afonner les bouteilles de 50 cl sans bouchon et écouter les laïus de toutes les associations présentes : « Non désolé, je n’ai pas le temps… Ha, si en fait, allez-y ! ».

18h00 – HF6

Cats on TreesErrant entre les chattes de la House of the Bull et la bawette des Chiennes Chaudes, c’est un animal beaucoup plus apprivoisé que l’on retrouve au HF6. Cats On Trees rameute un large public enthousiaste. Le duo français appose sa griffe avec un visuel lumineux qui anime joliment l’espace scénique. Le public ne reste toutefois pas docile très longtemps : un murmure incessant se fait rapidement entendre dans toute la salle. Pour cause, les Toulousains ont fini d’égrener leurs tubes dès la première demi-heure.

18h30 – Open Air

Le Parc Astrid prend des airs de fête de village avec La Pegatina. L’ambiance bon enfant en moins, car le collectif espagnol critique à plusieurs reprises son public qu’il n’arrive pas à faire danser. Pas cool, man ! Demande conseils à la Bande à Lolo. Heureusement, ici aussi, il y a des échoppes pour manger et boire à satiété.

22h10 – Open Air

Wiz Khalifa avait déjà prévu le coup : c’est en K-way que le rappeur américain a débarqué sur la scène du festival Les Ardentes, prêt à nous déverser une pluie de tubes. Bénéficiant d’une solide réputation sur scène, Wiz Khalifa a pourtant déçu jeudi soir sur la plaine de Coronmeuse, n’arrivant à faire chanter le public que sur « Young, Wild and free » et ses quelques autres featuring. On était en droit d’en attendre plus.

23h50 – Open Air

Shaka PonkSoyons honnêtes : Shaka Ponk, c’est pas trop notre truc. Après leur concert, on a toujours un gros doute sur la qualité musicale de cette formation, mais force est de constater que sur scène, ils assurent le spectacle. Écran géant, singe en costume, micro bizarre et jeu de son et lumière : les festivaliers en ont eu plein les mirettes et ont l’air d’avoir apprécié.

Et puis, ce fut le déluge…

Julie Jüngling & Max Bastin

Advertisements

One thought on “Les Ardentes – Jour 1 : douche froide sur le festival

  1. Et aussi un bémol pour le son dans le HF6 pour le concert de Schoolboy… Chaque année la même remarque et pas d’amélioration..Dommage, nous avons quitté rapidement le concert ! Allez, on attend la suite !! 🙂

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s