Super Didier

Le 5 mars dernier, Didier Super présentait son spectacle « Ta vie sera plus moche que la mienne » au Centre Culturel de Chênée. Derrière une affiche clownesque, notre rédacteur a découvert un humoriste au talent énorme.

Didier SuperDans la vie, il y a parfois de grandes performances qui se jouent à deux pas de chez vous sans que vous le sachiez. Un futur grand peintre qui expose au coin de la rue, un groupe qui fait une première partie lors d’un petit concert et qui finira en tête des charts, les frères Dardenne qui tournent leur prochaine Palme d’or dans la cité d’à côté. Mercredi passé, le Centre Culturel de Chênée accueillait un artiste de cette trempe. Et le public prévenu ne s’est pas trompé puisque sans promotion réelle – ni du centre culturel, ni de la presse – la salle affichait complet.

Didier Super, on le connait un peu de nom.  On a vu passer quelques vidéos sur le net où il nous livre quelques chansons aux textes potaches (« Petit Caniche, Peluche pour Vieux »), mais c’est un spectacle complet et non un concert qui nous attend. Dès le début, une voix off nous demande de ne pas filmer afin de ne pas mettre les images sur internet et permettre à l’artiste – non pas de pouvoir gagner sa vie comme on pourrait s’y attendre – mais de faire les mêmes feintes en faisant croire qu’il venait de les inventer. Le décor est planté.

Suicide-toi, suicide-toi. La vie c’est comme l’excision, tout le monde peut pas y prendre du plaisir.

Le Français de 40 ans arrive avec un nez de clown et commence son show qui nous rappelle un spectacle pour enfants. « Si t’étais venu pour un concert, tu vas être déçu » glisse-t-il entre deux répliques. Didier nous raconte l’histoire de Ludovic, un jeune occidental mal dans sa peau qui va gagner une énorme somme d’argent avec laquelle il va tenter de faire le bien autour de lui. Malgré ses bonnes intentions, l’aventure s’avère cauchemardesque : il donne de l’argent à une bande de SDF sortis de prison, qui en profitent pour acheter de la drogue et en meurent. Du coup, il décide d’améliorer les conditions d’incarcération pour éviter les problèmes de toxicomanie mais, comme les prisons deviennent géniales, tous les criminels y restent et les policiers sont mis au chômage. Et ainsi de suite.

Ce qui est raciste, c’est de tuer les noirs. Les laisser crever de faim, on peut. D’ailleurs, si on voulait vraiment, ce sera déjà réglé, cette histoire !

Tout y passe : les féministes, les catholiques, les Juifs, les bobos, les musulmans, la famine, les punks à chiens, la malbouffe, la pédophilie, les Chinois, le suicide, dans des sketchs et chansons souvent décalés, parfois obscènes, toujours drôles. Le public rit énormément et de bon cœur. La force de cet artiste est l’absence d’idéologie dans son spectacle. Son seul fil rouge est de nous montrer que le monde est compliqué, que tout est une question de point de vue, de causes, de conséquences et que l’Enfer est pavé de bonnes intentions. Il dénonce la bien-pensante, la simplification et la polarisation des idées dans notre société.

Dieudonné, celui qui se prend pour Gandhi avec ses places à 40 euros.

J’arrête l’analyse ici parce que ce c’est typiquement le genre de « branlette » qui ferait bien marrer le Didier. Il est venu, il a fait rire, il est reparti : c’est à ça que se résume sa vie. Il n’a pas besoin de plus. Il n’aime pas les médias, il n’aime pas non plus son public ou alors il prend un malin plaisir à le mettre mal à l’aise. Lorsque, pendant le rappel, un spectateur réclame « J’en ai rien à foutre », il se contentera de lui répondre : « Hey grand t’en as eu pour ton argent, maintenant je fais ce que je veux… ».

Surtout, il continue !

A.S.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s