Le Moderne revêt sa Peau d’Âne

Peau d'ÂneLe Théâtre le Moderne, perché au sommet de la montagne Sainte Walburge, revisite le conte de Charles Perrault le temps des fêtes. Mis en scène par Sarah Cerri et Philippe Ansion, « Peau d’Âne » est un spectacle musical qui ravira petits et grands.

Tout commence par une sombre histoire de mariage. Et quel mariage ! Le roi veut épouser sa fille. Celle-ci, désemparée, met son père au défi de lui amener la peau de l’âne qui se déleste de pièces d’or, sans quoi elle ne se mariera pas. À son grand désespoir, le roi s’exécute et la recouvre de la fameuse « peau d’âne ». Désemparée, la princesse s’enfuit alors à travers le royaume. C’est le début d’une grande aventure faite de rebondissements et de rencontres toutes plus saugrenues les unes que les autres.

Si elle respecte les grandes lignes de l’œuvre de Charles Perrault, la troupe du Moderne réussit toutefois à apposer sa griffe sur ce grand classique de la littérature féérique. Le texte fait ainsi la part belle aux références musicales et n’hésite pas à soumettre aux spectateurs quelques anachronismes bien placés. On rit souvent, on sourit en permanence. « Peau d’Âne » est avant tout un spectacle pour enfants, mais les adultes se laisseront également surprendre par la magie de l’histoire et une mise en scène au rythme effréné.

Au final, chaque personnage sonne juste et trouve sa voix sur scène.

Mise en musique par Sébastien Jurczys, la pièce se démarque par la qualité de ses voix. Natacha Kowalski, l’interprète de Peau d’Âne, surprend par la pureté et la justesse de son chant. Mais c’est finalement le prétendant de Peau d’Âne, interprété par Laurent Jadin, qui récolte les applaudissements du public après lui avoir révélé son amour pour la jeune fille. Au final, chaque personnage sonne juste et trouve sa voix sur scène.

« Si Peau d’Âne m’était conté, j’y prendrais un plaisir extrême », disait Jean de La Fontaine en 1678. Hier soir, « Peau d’Âne » nous a été conté par la troupe du Moderne et nous y avons pris un plaisir extrême.

Infos et réservations : http://lemoderne.be

Max Bastin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s