Wildness à la Caserne Fonck : Compact Disk Dummies + Superlux

Ce mercredi, Bouchon Mag assistait à la rentrée des Ardentes Club. On revient brièvement sur cette belle soirée au Manège de la Caserne Fonck.

1176307_661789573832431_1544798438_nLe premier groupe à se produire en cette soirée pluvieuse était les Compact Disk Dummies. Si la température extérieure laissait à désirer, au Manège de la Caserne Fonck, l’ambiance était au beau fixe ! La salle, loin d’être comble, s’est vite retrouvée au milieu d’un tourbillon flamand. Chacun y va de son petit mouvement de tête ou frappe du pied. Sur scène, les deux frangins balancent leur son et il est bon ! Il faut dire que depuis leur passage aux Ardentes, cet été, on sait ce dont ces deux-là sont capables.

Habillés comme des hommes de fanfare, nos joyeux lurons misent également sur leur prestation scénique, véritable parade pour tromper « l’ennui » d’un concert électro. En effet, si Superlux a choisi de «  jouer ses morceaux » comme un groupe rock, chez les Dummies, c’est la personnalité du chanteur qui prend le relais lors des Lives. Complètement déjanté, Lennert se donne en spectacle pour notre plus grand amusement. Il n’y a pas que sa table de mixage qui est montée sur ressort, le chanteur de Compact Disk Dummies est une vraie pile électr(on)ique. Le jeune homme aux boucles hirsutes doit d’ailleurs avoir le même prof de psychomot’ que le gars du clip d’ÜBerlin de R.E.M. Allez comparer, c’est troublant ! Malgré le peu de monde et un léger souci technique, ils ont su charmer le public qui s’élargissait à l’approche du concert de Superlux.

Arrivent alors nos six Liégeois, décontractés et heureux d’être de retour sur scène « à la maison ». Si le public a pris quelques rides, la musique de Superlux n’en a pas pris une seule. Le duo que forment Nicolas et Elena est parfait. Sur scène, comme dans l’album, on sent que la chanteuse est l’âme du groupe. Le groupe nous a livré un show impeccable mélangeant anciens et nouveaux morceaux, Wildness and trees réveilla de nombreux souvenirs ainsi que les cordes vocales du public.

Julie Jüngling

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s