TITRE – Liège, terre de cinéma grâce à l’ASBL Clap !

ASBL Clap !SYNOPSIS – Depuis 2006, l’ASBL Clap ! a pour mission d’attirer et de faciliter les tournages en région liégeoise. Créé à l’initiative de la Province de Liège et de la Région wallonne, le bureau d’accueil des tournages a depuis élargi son champ d’action aux Provinces de Namur et du Luxembourg.

SCÈNE #1 – Nos deux journalistes en herbe arrivent au Pôle Image de Liège, où sont rassemblées différentes sociétés oeuvrant dans le secteur de l’audiovisuel. Parmi elles, l’ASBL Clap !, le bureau d’accueil des tournages. Jean-François Tefnin, employé de l’ASBL, reçoit nos deux héros. La scène se passe dans une ancienne manufacture de tabac réaménagée en loft new-yorkais, propice à la discussion. Celle-ci est filmée en champ-contrechamp.

BouchonMAG : Bonjour ! Merci de nous accueillir. Concrètement, que fait votre ASBL ?

ASBL Clap ! : Nos services sont variés et gratuits. L’ASBL propose une base de données de décors grâce à laquelle les réalisateurs peuvent trouver facilement leur lieu de tournage idéal. Clap ! met également à disposition un large réseau de contacts professionnels, que ce soit pour trouver des acteurs, des techniciens ou des figurants. Nous aidons aussi les productions dans toutes leurs démarches administratives.

BouchonMAG : Vous proposez donc de l’aide en services ?

ASBL Clap ! : Exactement. S’il existait déjà en Wallonie de l’aide en financement avec la société Wallimage, ce n’était pas le cas de l’aide en services. Auparavant, il n’y avait pas de bureau d’accueil à Liège. C’est désormais le cas avec l’ASBL Clap !

 

The Fifth EstateSCÈNE #2 – Flash-back. L’interview continue en voix off. Julian Assange, Mickey Mouse et André Cools entrent en scène. Nous sommes aux Guillemins, où la gare futuriste de Santagio Calatrava irradie de toute sa splendeur un quartier en perpétuels travaux. Son rayonnement porte jusqu’à Hollywood, la Cité des anges où tout devient possible. Même scanner la gare en question.

BouchonMAG : Quel est le lieu de tournage le plus couru de la ville ?

ASBL Clap ! : La nouvelle gare des Guillemins attire évidemment beaucoup de réalisateurs. Récemment, la société de production Dreamworks est venue tourner une scène du film The Fifth Estate, consacré à la naissance de Wikileaks.

BouchonMAG : La présence d’une telle production a dû constituer un véritable défi logistique…

ASBL Clap ! : En effet ! Ils sont arrivés avec vingt-six camions remorques et ont pris leurs quartiers sur le site du Val-Benoît. Il a fallu ensuite leur trouver un itinéraire pour les acheminer jusqu’à la gare des Guillemins. Ils ont tourné la scène en une journée.

BouchonMAG : S’agit-il d’une scène clé du film ?

ASBL Clap ! : Nous n’en avons aucune idée, mais la gare apparaît dans la bande-annonce et figure même sur l’affiche du film (voir photo ci-dessus). La scène est inspirée d’un fait réel, à savoir la rencontre entre l’associé de Julian Assange et des journalistes, ici même à Liège. C’était avant que l’affaire Wikileaks n’éclate aux yeux du monde.

BouchonMAG : Hormis la Dreamworks qui marche dans les pas de Julian Assange, d’autres grands studios ont-ils utilisé la gare des Guillemins ?

ASBL Clap ! : Les studios Disney sont venus scanner la gare ! Pendant toute une journée, ils l’ont photographiée sous tous les angles avec l’aide d’un appareil spécialement conçu pour ça. Ils ont notamment pris des clichés depuis le toit de l’immeuble où André Cools a été assassiné.

BouchonMAG : De quel film s’agit-il ?

Le film n’a pas encore de titre, mais il s’agit d’une histoire de super héros appartenant au catalogue Marvel. Ils veulent ainsi recréer la gare dans un univers fictif.

 

SCÈNE #3 – Fin du flash-back. Nous sommes de retour dans le loft new-yorkais, où les employés de Pôle Image passent et repassent, irrésistiblement attirés par la machine à café. La caméra suit leurs pas en travelling avant. Nos protagonistes, impassibles à ce va-et-vient permanent, continuent leur conversation.

BouchonMAG : La présence de Liège dans de grosses productions a-t-elle des retombées pour la ville ?

ASBL Clap ! : Lorsqu’une ville apparaît sur grand écran, on constate généralement une nette augmentation de la fréquentation touristique dans les trois années à venir. C’est évidemment une excellente opération pour Liège et son image, mais également pour son économie. Les retombées sont donc multiples.

BouchonMAG : Quels sont les avantages à venir tourner en Belgique ?

ASBL Clap ! : Grâce notamment au tax shelter, le système fédéral de déduction fiscale, il est beaucoup plus avantageux financièrement de venir tourner en Belgique. C’est l’une des raisons pour lesquelles le nombre de tournages a fortement augmenté ces dernières années dans notre pays.

 

SCÈNE FINALE – La conversation touche à sa fin. Nos deux journalistes remercient Jean-François Tefnin et dévalent les escaliers du Pôle Image de Liège, heureux d’avoir emmagasiné assez de matière pour écrire un article qu’ils espèrent aussi prenant qu’une histoire sur grand écran.

Clap ! de FIN

Un script de Max Bastin

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s