Garage Door Trauma sur les chapeaux de roues !

Garage Door Trauma
© Frédéric Muller

Ce samedi 21 septembre est sorti No Recipe, le tout premier EP de Garage Door Trauma. Bouchon Magazine a eu la chance de l’écouter en exclusivité et a voulu vous faire partager cette belle découverte.

Boredom. L’ennui. Quatrième titre de l’EP, mais aussi un thème privilégié dans les compositions de GDT. C’est d’ailleurs ce sentiment qui est à l’origine de la rencontre entre Jérôme (guitare) et Jean-François (chant). Alors qu’ils couvraient un événement sportif, les deux rédacteurs, pris d’un profond ennui, ont commencé à discuter. De musique, notamment. Et c’est là que tout a commencé. 

Such a funny combination. Neuf années séparent Jean-François de Jérôme et autant d’influences musicales : l’un est plutôt jazz, l’autre pop. Au fil des nouvelles arrivées (Thomas à la batterie, Roland aux cuivres et Amaury à la basse), le groupe s’est diversifié. Les compositions sont passées de lentes et atmosphériques à un son plus pop-rock et donc plus « catchy », comme pour Varon Dandy. Pour eux, la composition en groupe ne fonctionne pas. Jean-François apporte généralement quelques bribes d’idées que Jérôme l’aide à structurer. Le guitariste place ensuite les premiers riffs. Les essais et répétitions peuvent alors commencer. De leur côté, Thomas et Amaury déchargent leurs comparses de la communication. Une étape primordiale et fastidieuse vu qu’ils n’appartiennent à aucun label.

Though there’s no recipe. Après trois ans de composition et surtout une longue série de concerts, les GDT décident de synthétiser leur production. C’est en avril qu’ils ont enregistré six de leurs morceaux au studio SAM à Liège, avec l’aide de Gaëtan Streel. Ce premier EP est l’occasion pour le groupe de travailler sur leurs mélodies afin de les magnifier. Jérôme explique que la technique doit se mettre au service de celles-ci. Ce qui les intéresse, c’est avant tout de raconter une histoire à travers les paroles, mais aussi la mélodie. Les longs solos, ce n’est pas leur truc !

Long story short, GDT, c’est tout d’abord une voix, sublime, celle de Jean-François, mais aussi un anglais impeccable, dans la formulation comme dans la prononciation. C’est aussi beaucoup de dérision dans les textes et des mélodies entêtantes, du doux Tell me where to start from à l’entraînant Successful.

Come back some other time. Les GDT reviendront le 26 octobre au Rocktober Fest d’Herbesthal.

* Les mots en italique font référence, de près ou de loin, aux titres et paroles des morceaux de l’EP.

Vous pouvez  commander No Recipe via leur site internet : www.garagedoortrauma.be.

Playlist :

▻ Varon Dandy

▻ The Wrong Side Of The Blanket

Julie Jüngling

Advertisements

2 thoughts on “Garage Door Trauma sur les chapeaux de roues !

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s